Médaille de bronze pour Sylvie Duyme en F2 -57kg.

Les championnats du Monde vétérans 2017 se sont déroulés à Olbia, en Italie (Sardaigne). Le Judo Club Catalan avait 2 judokas qualifiés pour représenter la France sur cet événement planétaire : Sylvie Duyme et Pascal Lesaffre. 2 espoirs de médailles puisque Pascal était médaillé sur les championnats du Monde 2016 en M5 +100kg, et Sylvie était vice-championne d’Europe 2017 en F2 -57kg.

Et malheureusement, ça commençait assez mal puisque Pascal, touché aux côtes à l’entrainement, devait déclarer forfait ! Un vrai coup dur pour le moteur et l’âme du groupe vétérans du JCC !

Pour Sylvie, le tirage au sort lui réservait également une mauvaise surprise : dès le premier combat il fallait faire face à la n°1 mondiale (et future championne du Monde), la suédoise Lindgren. Après une première partie de combat équilibrée où la tactique et le kumi kata dominaient, la suédoise surprenait Sylvie sur un fulgurant moroté séoi nage en reprise de garde, ippon. Repêchée, c’est l’autrichienne Axthammer qui se dresse sur son chemin. Sylvie impose d’entrée son physique et son agressivité pour verrouiller et étouffer son adversaire au kumi kata, ce qui lui permet de lancer un bel harai goshi comptabilisé waza ari ! Ayant trouvé la bonne méthode de combat contre la rugueuse autrichienne, elle relance la même séquence : grosse saisie de kumi kata suivie d’un harai goshi, cette fois comptabilisé ippon ! Enfin dans le combat pour le bronze, Sylvie doit faire face à l’américaine Capriotti. Face à une adversaire réputée pour sa qualité de contre, Sylvie change de tactique : si elle reste rugueuse au kumi kata et mobile dans ses déplacements, elle laisse l’initiative à son adversaire. Et sur une attaque de l’américaine, elle la prend à son propre jeu en la contrant sur tani otoshi, comptabilisé ippon !

Première médaille mondiale pour Sylvie, et ce ne sera sans doute pas la dernière ! Maintenant l’objectif est d’aller conquérir l’or en 2018, que ce soit sur les prochains championnats d’Europe ou du Monde !

Au-delà de la performance exceptionnelle, le JCC est fier des valeurs que Sylvie incarne au quotidien et qui l’ont menées jusqu’à ce bronze mondial : le travail, l’exigence envers soi-même et la persévérance !