Championnat de France junior

Les championnats de France juniors 1e division 2018 se sont déroulés ce samedi 12 et dimanche 13 mai à Villebon sur Yvette. Il réunissait les meilleurs judokas français de moins de 21ans. Le Judo Club Catalan avait qualifié 5 judokas au fort potentiel !

– Antoine Saas devient vice-champion de France des -55kg alors qu’il n’est que juniors 2e année. Il saute le premier tour sans combattre. Au 2e tour il gagne son combat de manière expéditive par ippon sur séoi nage à gauche. Au 3e tour, il remporte le combat encore plus rapidement par ippon sur yoko tomoe nage. En quart de finale, contre Romet, champion de France seniors 2017, il marque waza ari sur kata guruma puis gère la fin de combat sans prendre de risque. En demi finale, contre Thomas, médaillé national et amateur de judo au corps à corps, il le garde à distance et construit l’ouverture sur kata guruma pour waza ari. Il gèrera tactiquement la fin de combat pour décrocher sa place en finale. Il y rencontre l’épouvantail de la catégorie, Belkhala de Chilly-Mazarin, multi médaillé international : pas impressionné, il marque waza ari d’entrée de combat sur kata guruma. Maitrisant la main droite de son adversaire, ce début de combat est totalement à son avantage, et il le met en danger sur 2 nouvelles situations, le maintient en immobilisation quelques secondes, la rupture est proche. Mais peu à peu, Belkala refait surface : sous la pression adverse, Antoine a de plus en plus de difficultés à maitriser le kumi kata adverse et finira par céder 2 waza ari. Mais quelle finale, sans doute la plus engagéé et spectaculaire du weekend ! Il devrait être sélectionné avec l’équipe de France sur les European Cup qui permettront de déterminer le titulaire sur les championnats d’Europe juniors.

– Dorian Laversin, en -66kg, interne à l’INSEP et licencié au Blanc Mesnil Sport Judo depuis cette saison, termine 2e après 3 mois sans judo (blessure). Après ses médailles de bronze en 2016 et 2017, et malgré la blessure qui a perturbé sa préparation, l’objectif était clairement l’or pour lui qui est leader de cette catégorie en France. Il gagne tous ses combats par ippon de manière expéditive jusqu’en finale (étranglement, 2 fois séoi, sode tsuri komi goshi).En finale contre Seddouki, également pensionnaire de l’INSEP, il se fait maitriser tactiquement et perd sur un balayage opportuniste. Il sera également sélectionné en équipe de France sur les European Cup qui permettront de déterminer le titulaire sur les championnats d’Europe.

– Diane Inguimbert, encore cadette, termine 5e en -44kg. Précise au kumi kata, percutante dans ses attaques, elle aura réussi à bousculer la hiérarchie chez des combattantes 4 ans plus âgées. Elle perd au 1e tour contre la future championne de France en la mettant en danger régulièrement. Repêchée, elle gagne tous ses combats par ippon. Dans le combat pour le bronze, elle s’incline sur une erreur tactique alors qu’elle menait waza ari et dominait largement le combat. Ca n’en reste pas moins une superbe performance !

– Dorian Lesaffre, en -73kg, membre de l’équipe de France juniors, perd au 2e tour et ne concrétise pas une belle saison, plombé par la gestion de la pression. Ce résultat ne reflète malheureusement pas toutes les qualités qu’il a, ainsi que son travail acharné à l’entrainement.

– Eva Mahé perd au 1e tour en -63kg sans être repêchée alors qu’elle dominait son combat. Mais pas assez mobile et attaquant directement, elle s’est exposée à 2 contres assassins !